Formation continue, Actualité, Offres d'emplois pour ATPs
ATPQuébec Le site web des Assistant(e)s Techniques en Pharmacie du Québec
91099892323836684

Formation continue : Prise de la tension artérielle

Objectifs

Après avoir suivi ce cours, l’ATP devrait:

  • Distinguer les différents types de tensiomètres 
  • Connaitre les principales étapes de la prise de la tension artérielle avec un tensiomètre électronique
  • Déceler les principaux facteurs pouvant fausser la mesure de la tension artérielle

 

Introduction

La tension artérielle doit être correctement mesurée puisqu’elle permet de stratifier le patient selon son niveau de risque cardiovasculaire et permet d’initier ou d’ajuster une  pharmacothérapie. La pression artérielle, ou tension artérielle, reflète la pression du sang dans les artères. L’unité de mesure est le millimètre de mercure (mm Hg). Elle est exprimée par deux mesures:

  • La tension systolique qui correspond à la pression maximale lors de la contraction du coeur.
  • La tension diastolique qui correspond à la pression minimale lors du relâchement du coeur.

 
Ainsi, une pression de 120/80 correspond à une pression systolique de 120 mmHg et diastolique de 80 mmHg.

 

Types de tensiomètres

Le tensiomètre à colonne de mercure ou sphygmomanomètre à mercure est utilisé traditionnellement par les professionnels de  la santé. Il est composé d’une poire reliée à un brassard et d’une colonne de mercure. Bien qu’il soit considéré comme le plus fiable et précis, le risque de toxicité relié aux déversements de mercure limite son utilisation à domicile.  Cet appareil a pour principe la méthode dite « auscultatoire de Korotkow » et nécessite l’utilisation d’un stéthoscope.

Le tensiomètre anéroïde ou manuel est largement utilisé en clinique. Il utilise un mécanisme d’action semblable au tensiomètre à colonne de mercure, mais utilise un ressort plutôt que du mercure. Cet appareil nécessite aussi l’utilisation d’un stéthoscope.

Le tensiomètre électronique est celui généralement recommandé pour une utilisation à domicile puisque le mode d’utilisation est le plus simple. Ce type d’appareil est généralement automatisé et permet le gonflement et le dégonflement automatique du brassard et peut convenir à un plus grand nombre de patients. De plus, le rythme cardiaque est généralement mesuré par ce type de tensiomètre.

La société canadienne d’hypertension artérielle recommande d’utiliser un tensiomètre certifié par l’AAMI (Association for the Advancement of Medical Instrumentation) ou la BHS (British Hypertension Society).
 

Mode d’utilisation d’un tensiomètre électronique

1 – Allouer au patient 5 minutes de repos, assis dans un environnement calme.

2 – Le patient doit s’asseoir, jambes non croisées, pieds à plat sur le sol. Chez les personnes âgées, il est possible de prendre une mesure supplémentaire en position debout afin de déceler une hypotension orthostatique.

3 – Mesurer la TA autour du bras gauche pour les droitiers ou autour du bras droit pour les gauchers. Dénuder le bras  et retirer les bijoux et la montre. 

4 – Placer le brassard de la taille appropriée de telle sorte que le bord inférieur soit 3 cm au-dessus du pli du coude et qu’il soit centré sur l’artère brachiale. Placer le bras de telle sorte que le brassard soit à la hauteur du coeur.

5 – Démarrer l’appareil et noter les mesures.

 

Règles de bonne pratique

  • Ne pas parler ni bouger durant la mesure.
  • Ne pas mesurer si le patient a une forte envie d’uriner.
  • Ne pas fumer, boire de café 1 heure avant la mesure.
  • Mesurer avant et après la médication antihypertensive.
  • Utiliser un brassard de taille appropriée.

 

TA cible

Le Programme éducatif canadien sur l’hypertension (PECH) recommande les cibles de TA suivantes: la TA devrait être inférieure à 140/90 chez la plupart des patients. Chez les patients diabétiques, la TA cible est inférieure à 130/80. Chez les personnes très âgées (80 ans et plus), la pression systolique doit être sous 150 mm Hg. 

  • TA normale 120/80.
  • Cible pour la plupart des patients < 140/90.
  • Cible pour les patients diabétiques < 130/80.
  • Cibles pour les personnes âgées <150.

 

Références bibliographiques

PECH – Lignes directrices 2013

Accurate Measurement of Blood Pressure

 

rédigé par Dorian Margineanu

révision scientifique par Diane Mercier, atp en milieu hospitalier

Add comment

Recevez la formation continue par courriel